Pilote de compostage : Suite (2/5)

La 2ème mission, relative au pilote de compostage, a eu lieu du samedi 11 au jeudi 16 février 2017 dans les wilayas de Sidi-Bel-Abbès, Mascara et Mostaganem.

Elle était dirigée par l’équipe AGID, composée de Mme Eva Roben (expert, bureau Almadius), M Brahim Youcef (CTB), M. Abdelhafid El Houari et de Mme Farah ADJAOUT (Agence Nationale des Déchets). A cette équipe se sont joints 03 jeunes recrutés à l’antenne de l’AND d’Oran dans le but de leur formation in situ.

Cette 2ème mission (Voir les articles précédents sur la question), sur les 05 prévues, s’est déroulée normalement avec des résultats différents d’une wilaya à une autre.

Un grand bravo à l’EPIC  CET de Mostaganem pour sa parfaite maîtrise des tâches et la réussite de la réalisation de l’andain.

Les objectifs principaux ont été atteints, particulièrement du point de vue pédagogique et formation pratique.

Tout au long du déroulement de la mission, l’Experte Eva ROBEN a bien expliqué les différentes tâches en joignant, toujours, la parole à l’acte. Sur base de quoi, les personnes présentes ont ainsi pu comprendre et appliquer les différentes tâches et actions.

  • Retournement d’andain,
  • Manière et moment propice pour l’arrosage de l’andain
  • Utilisation du broyeur des déchets verts
  •  Réalisation des caniveaux pour l’évacuation du lixiviat et eaux pluviales
  • Tri des déchets
  • Etc…

Les photos, réalisées à Mostaganem et prises sur le vif, illustrent bien ces actions (Voir en fin d’article).

Une vidéo présente un interview de l’experte Eva ROBEN sur le retournement d’andain.

Un débriefing à la fin de cette mission a été établi pour un bilan de ces journées ainsi qu’une mise au point des travaux à continuer avant la prochaine mission prévue pour début Mars 2017.

Nous avons bien expliqué que durant la prochaine mission, les mêmes actions seront entreprises en plus de nouvelles actions et mesures à prendre.

ens                         ens_andain_fini

Démarrage de trois pilotes de compostage (mission 1/5)

Faisant suite à la mission de préparation qui a eu lieu en octobre 2016, les travaux du pilote de compostage ont démarré avec la première d’une série de 05 missions dans les 3 wilayas de la zone d’intervention programmées à compter du 28 janvier pour une période de 02 jours par wilaya. Cette 1ère mission effectuée du 28 janvier au 2 février 2017 était dirigée par l’équipe AGID, composée de Mme Eva Roben (expert, bureau Almadius), M Brahim Youcef (CTB), M. Abdelhafid El Houari et de Mme Farah ADJAOUT (Agence Nationale des Déchets).

Cette mission avait pour but de vérifier que les instructions données en octobre ont été mises en œuvre. Sur base de quoi, l’ensemble des parties prenantes a ainsi pu passer de la parole à l’acte à travers les actions suivantes :

  • Délimitation du site
  • Stockage des déchets verts
  • Désignation des emplacements des andains (9 à 10 au total).
  • Réalisation des caniveaux pour l’évacuation du lixiviat et des eaux pluviales
  • Tri des déchets et utilisation des tamis
  • Début de construction du 1er andain

et s’accorder sur ce qui doit encore être achevé ou continué:

  • Assurer un gisement continu et régulier de déchets verts et de déchets des marchés
  • Finalisation des caniveaux
  • Mise en place de la couverture du site avant le printemps
  • Mise à disposition de réserve d’eau (citerne, bassin etc…)

L’enthousiasme était largement partagé par tous les intervenants. Les photos ci-dessous témoignent des travaux en cours dans chaque wilaya.

Le 5 février 2017, les représentants des wilayas sont venus retirer à Oran le broyeur mis à leur disposition par le projet.

La prochaine  missiondémarrera le 11 février 2017.

belabbesmascara_pilote_1

mosta  broyeur

 

 

Suivi de l’exploitation des CET (formation pratique)

Immédiatement à la suite de la formation théorique, une formation pratique sur site a été dispensé aux cadres de l’AND qui sont appelés à constituer une cellule d’appui à l’exploitation des CET. Cette formation a nécessité l’acquisition préalable de deux instruments indispensables à des professionnels du secteur :

  • un GPS de précision (+/- 30 cm ) qui permettra de réaliser des levés topographiques. Cela permettra d’évaluer la manière dont les CET se remplissent en fonction des tonnages de déchets acceptés. Malheureusement celui-ci ne pourra être livré qu’en janvier de sorte qu’il a fallu utiliser un autre GPS de moindre précision durant cette formation.
  • une sonde FID (Flame Ionisation Dectector) qui permet de mesurer la concentration en méthane (issu de la fermentation des matières organiques) à la surface du casier . Le cas échéant, la sonde peut être couplée au GPS de sorte que le traitement des données peut se faire aisément par voie numérique.

La formation pratique s’est déroulée dans les casiers du CET de Hassi Bounif à Oran, et ensuite sur l’ancien casier du CET de Sour à Mostaganem. Elle a été dispensée sur site par l’expert de la CTB, Monsieur Mario Ménégotto du bureau Almadius (Belgique) de manière à pouvoir directement visualiser les conséquences des décisions prises en matière de conception et d’exploitation des CET.

mario

Une grande attention a été accordée, lors de la formation, à l’utilisation du matériel de mesure, notamment la sonde FID (montage et démontage, mise en place de la bouteille de carburant, réglage à zéro etc…). Sur base de ces mesures prises avec la sonde FID et le GPS, une cartographie de la concentration de gaz à la surface des CET a pu être réalisée pour les sites visités. Il s’agit là d’un outil particulièrement utile aux gestionnaires du CET pour décider de l’opportunité et de l’implantation des puits de dégazage.

cartographie

Exploitation des CET dans les wilayas de Mostaganem et Mascara

Le projet AGID prévoit d’apporter un appui à l’exploitation des Centres d’Enfouissement Technique (CET). Dans ce cadre, une mission composée d’un expert (Mario Ménégotto, bureau Almadius, Belgique) et de membres de l’équipe du projet (Coopération Technique Belge -Agence Nationale des Déchets) s’est rendue du 15 au 23 novembre 2016 dans les wilayas de Mostaganem et Mascara.

Entrée dans les nouveaux casiers sur le site d’Ain Sidi Cherif à Mostaganem

A Mostaganem, une formation théorique d’une journée a été dispensée par notre expert pour expliquer le pourquoi et le comment se fait l’entrée dans un nouveau casier. Ont assisté à cette formation les techniciens du CET et 02 éléments de la DEW. Cette formation, relative à l’Appui à la gestion des CET, a été présentée en 02 parties :

  1. Connaissances générales et expériences algériennes
  2. Manuel d’exploitation et de maintenance

Durant cette formation, Mr. Mario a mis l’accent sur les points suivants :

  • Pourquoi il faut préserver les membranes et comment le faire.
  • Comment entrer dans le casier, ce qu’il faut faire au préalable et les matériaux à utiliser (tels que terre, pneus, gravier…)
  • Comment gérer le lixiviat

Dans la foulée, la mission a supervisé l’entrée dans les nouveaux casiers sur le site d’Ain Sidi Cherif. A cette occasion, l’expert s’est penché sur une série de problèmes à résoudre (drainage du lixiviat, réparations de la géo membrane etc)

Entrée dans le nouveau casier à Ain Sidi Cherif (Mostaganem)

Entrée dans le nouveau casier à Ain Sidi Cherif (Mostaganem)

Gestion de lixiviat sur le site d’El Keurt à Mascara

L’exploitation du casier n°1 sur le site d’El Keurt a bénéfcié d’un appui depuis janvier 2016. Dans la lignée des missions précédentes, la mission portait sur la gestion du lixiviat qui s’est accumulé dans les casiers du CET d’El Keurt. Elle a ainsi permis d’actualiser le bilan hydrique du CET et de faire le point par rapport au suivi de la composition chimique du lixiviat. Sur base de quoi, l’expert a rendu sa contribution par rapport aux solutions mises en place pour lutter contre les odeurs (i.e. brumisateur) et pour évacuer le lixiviat vers un lieu où il pourra être traité suivant les règles de l’art.

Vue générale du CET d'Elkeurt (Mascara)

Vue générale du CET d’Elkeurt (Mascara)