Compostage: Initiation des associations au compostage collectif

L’AGID a organisé une formation pratique au profit des associations des trois wilayas pilotes du projet afin de les initier au compostage collectif ; le principale but étant l’acquisition par les associations des connaissances de bases et des bonnes pratiques liées au compostage de quartier afin de pouvoir à leur tour l’introduire au niveau des ménages et en favoriser ainsi la généralisation.

En effet, face à l’abondance croissante des déchets organiques (plus de la moitié de la constitution de nos déchets) et la surexploitation des casiers au niveau des centres techniques d’enfouissement, la valorisation de cette fraction est plus que nécessaire et le compostage collectif en constitue une bonne alternative. Réalisé in situ, il permet à la fois de valoriser les déchets et d’en éviter le transport et l’enfouissement.  Il est également une façon d’encourager le tri sélectif  auprès des ménages qui se plaignent le plus souvent de faire des efforts en vain.

Ainsi, dans cette optique, la formation animée par les experts EVA ROBIN et PIERRIC RAULIN, a permis aux associations de savoir comment gérer  un bon compost de quartier, les déchets à y mettre et à éviter ainsi que le matériel et les outils nécessaires pour son entretien. Les bacs en palettes recyclées construits pour l’occasion ont été l’amorce vers le développement de cette approche et les associations, très enthousiastes quant à cette initiative, ont exprimé leur volonté à en dupliquer le processus dans les quartiers de la ville avec bien sûr l’accompagnement et l’appui du projet.

 

 

20180124 Affiche consignes de tri compostage

Affiche pour les consignes de tri

Mise en place d’un dispositif expérimental pour évaluer la valeur agronomique du compost

Le projet AGID a initié en Janvier 2017 trois pilotes de compostage dans chacune des wilayas de Mostaganem, Mascara et Sidi Bel Abbès. Ces pilotes de démonstrations, à raison de deux tonnes de déchets organiques traités par jour, ont pour but de former les ouvriers aux pratiques de compostage et de préparer les EPIC à passer à une production industrielle à plus grande échelle.

Parallèlement, il est important de connaître la qualité du compost obtenu, afin de savoir s’il y a des corrections à apporter dans le processus de production, et si le produit répond aux normes qualitatives lui permettant d’être commercialisé.

A cet effet, des premiers  tests au laboratoire a été effectué sur des échantillons de compost mûr. Les analyses physico-chimiques réalisées ont donné des résultats acceptables concernant les teneurs des principaux éléments fertilisants et montré que les teneurs en métaux lourds sont bien en deçà des normes. Le tableau ci-dessous synthétise les résultats d’analyse des composts issus des pilotes de compostage (Janvier/Aout 2017) des trois Wilaya d’intervention du projet AGID.

Résultats analyses compost
Par ailleurs, afin de prouver la fiabilité du produit dans les conditions réelles du terrain,  des essais agronomiques sont réalisés au niveau des fermes expérimentales des universités de Mostaganem et de Mascara. Cette double approche, dans des lieux et des parcelles différentes, va permettre d’obtenir des résultats statistiquement représentatifs et scientifiquement fiables sur une culture de pomme de terre.

Le dispositif choisi pour la mise en place de ces essais est le bloc aléatoire à trois répétitions. Il consiste à incorporer sur des micro-parcelles de 15 m2, différentes doses des intrants : compost, fumier et fertilisation chimique conventionnelle (NPK), comme le montre la figure ci-dessous.

dispositif expérimental PDT

Différents paramètres de culture, comme la croissance et le rendement, sont étudiés afin de déterminer l’effet de chaque intrant et de chaque dose sur la culture. Après analyse statistique des résultats, on pourra déduire l’effet du compost comparativement à ses concurrents directs. Ceci permettra notamment de communiquer auprès des professionnels agricoles et de contribuer à déterminer un prix de vente du compost.

Grâce à la collaboration des universités, le dispositif a été mis en place et l’implantation de la culture a été effectuée : il ne reste qu’à attendre que ça pousse pour mesurer les résultats.

Rédigé par Farah Adjaoud : Ingénieur d’Etat AND, antenne d’Oran

Pilote de compost: Organisation d’une journée d’échange entre wilaya

Le 12 Avril 2017, une journée d’échange entre Wilaya a été organisée à Mostaganem pour voir l’évolution du processus de compost au niveau des wilayas de la zone du projet.

Cette journée a commencé par une visite sur le site du pilote de compost au niveau du Centre d’Enfouissement Technique de SOUR, pour donner suite à un atelier participatif autour des problèmes rencontrés, des causes et des moyens d’y remédier proposés par les intervenants des trois wilayas,

 

 

Pilote de Compostage à Sidi Bel Abbes les 04 et 05 mars 2017: : Mission 3/5

Le pilote de compostage en cours de réalisation à Sidi Bel Abbes avance très bien. L’équipe du CET de la wilaya,en charge des travaux, a acquis les connaissances nécessaires et ont de moins en moins besoin d’assistance.

Les bonnes habitudes sont prises. L’équipe AGID tient à féléciter les 03 ouvriers permanents (Maalem Med., Naas Med et rejoint en mars par Bendida Marhoum), chapeautés avec brio par l’ingénieur responsable du compost (Smain) et le directeur de l’epic Mr. Mahkouka.

Tout cela est illustré par la vidéo amateur que j’ai prise sur site:

 

Pilotes de compostage: (mission 3/5): Mostaganem les 07-09 mars 2017

Ca continue avec le pilote de compostage avec la 3ème mission sur les 05 prévues.

Cette fois ci on se rapproche de l’objectif. Plus que 02 missions et le compost devra voir le jour.

Des analyses en laboratoire sont prévues pour évaluer la qualité du compost

Avancement des travaux 

  • Les caniveaux sont réalisés au fur et à mesure de l’avancement des andains.
  • La 2ème partie de l’andain retourné a été réalisé par l’équipe du CET
  • De nouveaux andains ont été réalisés
  • Le 2ème retournement a été réalisé ensemble  :
  • Retournement du 2ème Andain et constitution d’un nouveau.

Cette mission est illustrée par une vidéo à voir sur le lien suivant:

 

Pilote de compostage : Suite (2/5)

La 2ème mission, relative au pilote de compostage, a eu lieu du samedi 11 au jeudi 16 février 2017 dans les wilayas de Sidi-Bel-Abbès, Mascara et Mostaganem.

Elle était dirigée par l’équipe AGID, composée de Mme Eva Roben (expert, bureau Almadius), M Brahim Youcef (CTB), M. Abdelhafid El Houari et de Mme Farah ADJAOUT (Agence Nationale des Déchets). A cette équipe se sont joints 03 jeunes recrutés à l’antenne de l’AND d’Oran dans le but de leur formation in situ.

Cette 2ème mission (Voir les articles précédents sur la question), sur les 05 prévues, s’est déroulée normalement avec des résultats différents d’une wilaya à une autre.

Un grand bravo à l’EPIC  CET de Mostaganem pour sa parfaite maîtrise des tâches et la réussite de la réalisation de l’andain.

Les objectifs principaux ont été atteints, particulièrement du point de vue pédagogique et formation pratique.

Tout au long du déroulement de la mission, l’Experte Eva ROBEN a bien expliqué les différentes tâches en joignant, toujours, la parole à l’acte. Sur base de quoi, les personnes présentes ont ainsi pu comprendre et appliquer les différentes tâches et actions.

  • Retournement d’andain,
  • Manière et moment propice pour l’arrosage de l’andain
  • Utilisation du broyeur des déchets verts
  •  Réalisation des caniveaux pour l’évacuation du lixiviat et eaux pluviales
  • Tri des déchets
  • Etc…

Les photos, réalisées à Mostaganem et prises sur le vif, illustrent bien ces actions (Voir en fin d’article).

Une vidéo présente un interview de l’experte Eva ROBEN sur le retournement d’andain.

Un débriefing à la fin de cette mission a été établi pour un bilan de ces journées ainsi qu’une mise au point des travaux à continuer avant la prochaine mission prévue pour début Mars 2017.

Nous avons bien expliqué que durant la prochaine mission, les mêmes actions seront entreprises en plus de nouvelles actions et mesures à prendre.

ens                         ens_andain_fini

Démarrage de trois pilotes de compostage (mission 1/5)

Faisant suite à la mission de préparation qui a eu lieu en octobre 2016, les travaux du pilote de compostage ont démarré avec la première d’une série de 05 missions dans les 3 wilayas de la zone d’intervention programmées à compter du 28 janvier pour une période de 02 jours par wilaya. Cette 1ère mission effectuée du 28 janvier au 2 février 2017 était dirigée par l’équipe AGID, composée de Mme Eva Roben (expert, bureau Almadius), M Brahim Youcef (CTB), M. Abdelhafid El Houari et de Mme Farah ADJAOUT (Agence Nationale des Déchets).

Cette mission avait pour but de vérifier que les instructions données en octobre ont été mises en œuvre. Sur base de quoi, l’ensemble des parties prenantes a ainsi pu passer de la parole à l’acte à travers les actions suivantes :

  • Délimitation du site
  • Stockage des déchets verts
  • Désignation des emplacements des andains (9 à 10 au total).
  • Réalisation des caniveaux pour l’évacuation du lixiviat et des eaux pluviales
  • Tri des déchets et utilisation des tamis
  • Début de construction du 1er andain

et s’accorder sur ce qui doit encore être achevé ou continué:

  • Assurer un gisement continu et régulier de déchets verts et de déchets des marchés
  • Finalisation des caniveaux
  • Mise en place de la couverture du site avant le printemps
  • Mise à disposition de réserve d’eau (citerne, bassin etc…)

L’enthousiasme était largement partagé par tous les intervenants. Les photos ci-dessous témoignent des travaux en cours dans chaque wilaya.

Le 5 février 2017, les représentants des wilayas sont venus retirer à Oran le broyeur mis à leur disposition par le projet.

La prochaine  missiondémarrera le 11 février 2017.

belabbesmascara_pilote_1

mosta  broyeur

 

 

Mission préparatoire au lancement de 3 pilotes de compostage dans chacune des wilayas de la zone d’intervention

Le projet AGID entend lancer début 2017 un projet pilote de compostage (10 tonnes /jour de déchets verts et de déchets de marché) dans les trois wilayas de la zone d’intervention afin de permettre aux opérateurs d’acquérir une bonne maîtrise du processus de compostage. Le but est qu’ils soient formés lorsque les installations prévues par le projet AGID seront opérationnelles.

.

Ancien casier du CET de Sour (Mostaganem) où sera installé le pilote de compostage

Dans ce cadre-là une mission a été réalisée du 11 au 21 octobre 2016 par Mme Eva Roben, bureau Almadius (Belgique) avec l’accompagnement de l’Agence Nationale des Déchets. Cette mission avait pour but de préparer le lancement des pilotes avec les acteurs de chaque wilaya et de se mettre d’accord sur les points suivants :

• L’emplacement du pilote.
• L’accès aux commodités de base (eau, électricité).
• Le type et l’origine des déchets à composter.
• Le petit équipement à acquérir (notamment un broyeur).
• La prospection auprès d’utilisateurs potentiels

Cette mission s’est terminée avec un atelier interactif de formation qui a regroupé une quarantaine de participants à Oran pour deux jours. L’atelier était divisé en trois sessions :

  1. La place du compostage dans la gestion intégrée des déchets (technologies avancées et adaptées).
  2.  Les principes et les options techniques pour le compostage des déchets.
  3.  Le plan d’action pour la mise en œuvre du pilote de compostage.
sam_0982

Atelier interactif entre les 3 wilayas de la zone d’intervention

La formation s’est achevée le 20 octobre par une visite de l’installation pilote de compostage du R20 Méditerranée