3ème campagne de caractérisation des déchets ménagers

La troisième campagne de caractérisation a eu lieu du 09 au 17 Août 2017, où les membres de l’équipe AGID ont été répartis sur les deux wilayas ciblés Mostaganem et Mascara.

Chaque équipe été composé de deux jeune cadres de l’AND avec l’intervention de l’experte Mme Roben et le nouveau ATI CTB Mr Pierric Raulin.

Un échantillon de 600Kg/ jour est tamisé avec la même procédure et maillage (100-80-60-/35mm) que les deux campagnes précédentes :

L’experte Mme Roben  a pris plus en considération le tamis 80mm en vue de la séparation optimale entre la fraction recyclable de l’organique.

En analysant les résultats de cette campagne, on a obtenu les tableaux ci-dessous :

Pour l’Habitat individuel :

Catégorie Fraction >80 mm KG Fraction <80 et >35 mm KG Fraction <35mm KG
Organique 59.28 22.46 27.7
Papier carton 27.565 0 0
Plastique 55.02 2.52 0
Verre 3.25 0 0
Métaux 2.795 0 0
Dangereux 0.27 0 0
Inerte 0.125 0 0
Autres 36.635 1.555 0
Total : 185.03 26.535 27.7 


Pour l’Habitat collectif :

Catégorie Fraction >80 mm KG Fraction <80 et >35 mm KG Fraction <35mm KG
Organique 144.215 50.04 24.94
Papier carton 13.55 0 0
Plastique 76.4 2.405 0
Verre 8.09 0.385 0
Métaux 9.145 0.085 0
Dangereux 0.05 0 0
Inerte 0.56 0 0
Autres 93.073 0.685 0
Total : 345.085 53.6 24.94

En conclusion, on constate que 70% de matière est récupérable entre fractions organiques qui alimente les dalles de compostage et  recyclables récupérés du centre de tri, ainsi on réussit à gagner de l’espace dans le CET dont on augmentera le durée de vie du casier qui par la suite diminuera le coût l’enfouissement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une quatrième campagne de caractérisation est prévue pour le mois d’octobre 2017, pour les wilayas de Mostaganem et Sidi Bel Abbes dans laquelle Mme Roben fera une formation afin d’interpréter les résultats.

 

Réalisation de centres de valorisation des déchets (Centres de tri et plateformes de compostage)

Le projet AGID prévoit  de réaliser un  centre de tri et une plateforme de compostage dans chacune des 3 wilayas de la zone d’intervention (Sidi Bel Abbes, Mascara et Mostaganem).
Ces projets sont pris en charge par la partie Algérienne pour ce qui concerne le génie civil, et par la partie belge, pour la fourniture et la pose des équipements. Les deux parties travailleront en étroite collaboration, y compris pour la mise en exploitation de l’infrastructure prévue pour le dernier trimestre 2018.  Au stade actuel, les appels d’offres pour le génie civil et  l’équipement devraient être publiés endéans les 15 prochains jours.

En ce qui concerne les équipements prévus pour les centres de tri, ils se composeront de:
• Ouvreur de sacs y compris trémie, alimentateur et tapis de pré-tri
• Electroaimant
• Crible à disques
• Tapis de tri double ligne
• Eléments métalliques, supports des équipements, charpentes, plateformes, trémies, travaux de montage et de mise en service de la chaîne de tri
• Fourniture de presses à balles ainsi que des alimentateurs et convoyeurs pour leur chargement, les montages, raccordements électriques et mises en service.

Quant aux plateformes de compostage, il y aura le nécessaire pour le broyage des déchets verts et pour le retournement des andains.

Ci-dessous, un schéma du plan guide du centre de tri de la wilaya de SIDI Bel Abbes

plan_guide_tri

Journée d’étude sur la gestion intégrée des déchets

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le cadre du salon international du recyclage Recycling Expo qui a été organisé à Oran du 24 au 27 Avril 2017  sous le haut patronage du Ministère des Ressources en Eau et de l’Environnement, une journée d’étude a été organisée le 25 avril 2017 par l’Agence Nationale des Déchets avec la contribution du projet AGID. ,

Après l’ouverture de la Journée par Monsieur Massouad TEBANI , Directeur Général de L’Environnement et du Développement Durable, MREE,  Mme Karima DAFI, Sous – Directrice chargée de la gestion des déchets ménages et assimilés, a expliqué la stratégie nationale de gestion des déchets (présentation) et Monsieur Karim OUAMANE a fait le point sur la gestion intégrée des déchets par rapport au contexte algérien (présentation). Le reste de la matinée a été dédié à l’exposé de projets dans les domaines suivants:

  • Production de verre cellulaire à partir de déchets de verre par Monsieur J.-P. DELANDE, GR consult, Belgique (présentation)
  • Traitement biologique des lixiviats par Monsieur M. BLONDEL , EXOCHEMS, France
  • La valorisation du papier – le cas de Tonic Industrie, Algérie (présentation)
  • Compostage des déchets organiques par Monsieur J.-F. Etchegaray, ETCHEBASCO, France
  • Traitement des DEEE, Monsieur F. TEDJAR, RECUPYL, France
  • Formation universitaire dans le domaine de la gestion des déchets par le professeur A. AOUABED, Université de Blida (présentation)
  • Promotion en matière de Gestion Intégrée des Déchets par Madame Z. BEREKSI, R20 Oran (présentation)

 

L’après-midi, aprés une brève présentation du projet AGID par Monsieur Frédéric DE HEMPTINNE, chef de projet, CTB, une table ronde a réuni tous les acteur du projet AGID, y compris les représentants des opérateurs belges pressentis pour un partenariat avec leurs homologues algériens, à savoir:

  • M. Vincent JUMEAU, Directeur Général de Bruxelles Propreté, Agence Régionale pour la Propreté
  • Mme Françoise LARDENOEY, Département Communication de l’ICDI, Intercommunale de Collecte et de Valorisation des Déchets Ménagers pour la Région de Charleroi

Clôture de l’étude de baseline

Conformément aux procédures en vigueur à la Coopération Technique Belge (CTB), une étude préparatoire à la mise en œuvre du projet AGID, dite « étude de baseline », a été réalisé durant les mois de mai et juin 2016. Elle avait l’objectif d’assurer une bonne adéquation entre les actions prévues dans le projet et les réalités de terrain. En parallèle, un diagnostic ciblé sur la gestion des CET a été réalisée dans les Wilayas de Mostagenem et Sidi Bel Abbès, qui sont de nouveaux partenaires pour la CTB. Pour réaliser cette étude, le projet a reçu l’appui des consultants du Bureau Almadius.

L’étude de baseline s’est déroulée en plusieurs phases.

  • 7-12 mai : travail à l’Agence National des Déchets à Alger
  • 16-17 mai : visites de terrain dans les trois Wilayas de la zone d’intervention
  • 15 juin : réunion au MREE pour discuter d’une première version du plan opérationnel
  • 19-22 juin : session de travail à Oran avec chacune des trois wWlayas (la photo ci-dessous a été prise lors de la visite de la Wilaya de Mascara)

img_5793

Cette étude a permis de :

  • actualiser le cadre logique du projet et d’adapter le budget en conséquence
  • élaborer un plan opérationnel sur toute la durée du projet
  • élaborer un plan de gestion des risques affectant la mise en oeuvre du projet
  • élaborer un tableau d’indicateurs permettant de suivre la mise en oeuvre du projet et l’obtention des résultats escomptés.