Suivi de l’exploitation des CET (formation pratique)

Immédiatement à la suite de la formation théorique, une formation pratique sur site a été dispensé aux cadres de l’AND qui sont appelés à constituer une cellule d’appui à l’exploitation des CET. Cette formation a nécessité l’acquisition préalable de deux instruments indispensables à des professionnels du secteur :

  • un GPS de précision (+/- 30 cm ) qui permettra de réaliser des levés topographiques. Cela permettra d’évaluer la manière dont les CET se remplissent en fonction des tonnages de déchets acceptés. Malheureusement celui-ci ne pourra être livré qu’en janvier de sorte qu’il a fallu utiliser un autre GPS de moindre précision durant cette formation.
  • une sonde FID (Flame Ionisation Dectector) qui permet de mesurer la concentration en méthane (issu de la fermentation des matières organiques) à la surface du casier . Le cas échéant, la sonde peut être couplée au GPS de sorte que le traitement des données peut se faire aisément par voie numérique.

La formation pratique s’est déroulée dans les casiers du CET de Hassi Bounif à Oran, et ensuite sur l’ancien casier du CET de Sour à Mostaganem. Elle a été dispensée sur site par l’expert de la CTB, Monsieur Mario Ménégotto du bureau Almadius (Belgique) de manière à pouvoir directement visualiser les conséquences des décisions prises en matière de conception et d’exploitation des CET.

mario

Une grande attention a été accordée, lors de la formation, à l’utilisation du matériel de mesure, notamment la sonde FID (montage et démontage, mise en place de la bouteille de carburant, réglage à zéro etc…). Sur base de ces mesures prises avec la sonde FID et le GPS, une cartographie de la concentration de gaz à la surface des CET a pu être réalisée pour les sites visités. Il s’agit là d’un outil particulièrement utile aux gestionnaires du CET pour décider de l’opportunité et de l’implantation des puits de dégazage.

cartographie

Conception et exploitation des Centres d’Enfouissement Technique (formation théorique)

Du 6 au 10 décembre 2016, l’équipe AGID a organisé à Oran une formation théorique sur la conception et l’exploitation des centres d’enfouissement techniques en Algérie. Cette formation réunissait cinq cadres de l’AND ainsi qu’une quinzaine de cadres des DEW et des EPIC CET en provenance des 3 wilayas de la zone d’intervention et des wilayas limitrophes. Le but était qu’à la fin de la formation, les personnes ayant suivi la formation soient en mesure de:

  • poser un diagnostic sur l’état et le fonctionnement de l’infrastructure selon une grille d’évaluation standardisée.
  • répondre à des questions simples sur le fonctionnement de l’infrastructure et l’atténuation des impacts environnementaux (notamment les lixiviats).

img_20161210_130509

La formation a été dispensée par Mr. Mario MENEGOTTO du bureau ALMADIUS (Belgique) et portaient sur les aspects suivants :

  • Le choix d’un site de CET et son concept
  • L’étanchéité passive et active
  • le bilan hydrique
  • Les systèmes de drainage des lixiviats
  • La gestion des biogaz
  • L’exploitation d’un CET en Algérie (sur base du témoignage de Monsieur Tayeb BENBEKKAR, chef d’exploitation du CET El Keurt à Masacara)

Le dernier jour de la formation a été consacré à un atelier interactif sur la gestion des lixiviats sur base d’un bilan hydrique.

bilanhydrique

Cette formation sera suivie par une formation pratique, réservée uniquement pour l’équipe de l’AND, à compter du 11 décembre pour une période de 05 jours. Un article sur cette phase sera mis en ligne à la fin de cette période.

A suivre…

Mission préparatoire au lancement de 3 pilotes de compostage dans chacune des wilayas de la zone d’intervention

Le projet AGID entend lancer début 2017 un projet pilote de compostage (10 tonnes /jour de déchets verts et de déchets de marché) dans les trois wilayas de la zone d’intervention afin de permettre aux opérateurs d’acquérir une bonne maîtrise du processus de compostage. Le but est qu’ils soient formés lorsque les installations prévues par le projet AGID seront opérationnelles.

.

Ancien casier du CET de Sour (Mostaganem) où sera installé le pilote de compostage

Dans ce cadre-là une mission a été réalisée du 11 au 21 octobre 2016 par Mme Eva Roben, bureau Almadius (Belgique) avec l’accompagnement de l’Agence Nationale des Déchets. Cette mission avait pour but de préparer le lancement des pilotes avec les acteurs de chaque wilaya et de se mettre d’accord sur les points suivants :

• L’emplacement du pilote.
• L’accès aux commodités de base (eau, électricité).
• Le type et l’origine des déchets à composter.
• Le petit équipement à acquérir (notamment un broyeur).
• La prospection auprès d’utilisateurs potentiels

Cette mission s’est terminée avec un atelier interactif de formation qui a regroupé une quarantaine de participants à Oran pour deux jours. L’atelier était divisé en trois sessions :

  1. La place du compostage dans la gestion intégrée des déchets (technologies avancées et adaptées).
  2.  Les principes et les options techniques pour le compostage des déchets.
  3.  Le plan d’action pour la mise en œuvre du pilote de compostage.
sam_0982

Atelier interactif entre les 3 wilayas de la zone d’intervention

La formation s’est achevée le 20 octobre par une visite de l’installation pilote de compostage du R20 Méditerranée